AFFICHE+SOLILOQUES.jpg

SOLILOQUES
                d'après Moulins à paroles d'Alan Bennett

Quand il est difficile de se faire entendre, qu’il est doux de s’écouter parler. Faire du bruit devient une évidence lorsque l’on n’a pas très envie de subir le silence.

La vie d'un immeuble, à grands renforts de portes closes, de fenêtres n’ouvrant que sur ce que chacun veut bien voir, n’illuminant qu’un instant le grinçant tragique d’une existence qui peut être, malgré elle, à tout moment bouleversée.